jeudi 15 septembre 2016

Hé, ça te dit un road trip ?

96 - Tome 1 : La sixième corde
Benjamin & Caroline KARO
Manuscrit (Amazon)
179 pages

Certains matins, la vie vous laisse sacrément seul. Seul devant vos choix, avec vos doutes, face à l'avenir et, parfois pire, confrontés à votre histoire. Qu’avais-je décidé cette nuit-là ? Difficile de le dire…, mais je savais que j’avais une semaine pour évacuer douze années de mon passé, une semaine à vivre sans modération, une semaine pour préparer mon futur avec Emma. L’heure était venue de faire une valise, pleine de mes trois meilleurs amis, de Doliprane et de la bande originale du plus capital des road trips de ma vie.


« - Qu'est-ce qu'il fout, Vikash ? bâilla-t-il en se réveillant.
- Il a été malade tout le vol, pendant que tu pionçais.
- J'ai pas dormi.
- Ah ouais ? C'est vrai que tu ronfles en réfléchissant, toi. ironisai-je. »


En premier lieu je tiens à remercier chaleureusement Caroline et Benjamin KARO pour m'avoir proposé de découvrir leur roman riche en saveurs. Le moins que l'on puisse dire, c'est qu'au départ j'étais très intriguée par le titre de la série : 96, qu'est-ce que ça peut bien représenter ? C'est alors que j'ai ouvert le livre, et là tout n'était pas gagné d'avance comme je le pensais...

Ce qui m'a vraiment posé problème au départ, ce n'est pas tant l'histoire et les personnages (on va en parler aussi, de ces lascars !) mais plutôt l'écriture. J'étais complètement perdue au début parce que la narration est la plupart du temps très belle, simple et vectrice d'émotions, mais les dialogues et plus rarement la narration sont souvent écrits dans un langage très familier, et il y a même du verlan ! Oui, ça m'a piqué les yeux et oui, j'ai cru un instant que cette lecture ne serait pas pour moi. Et puis j'ai persévéré parce que l'intrigue me plaisait, et grâce aux échanges avec les auteurs j'ai pu comprendre où ils voulaient réellement en venir...

L'intrigue, elle, m'a d'emblée plu : notre protagoniste principal est un jeune trentenaire prénommé Arnaud. Il vit à Londres avec Emma, la femme qu'il aime. Au plus profond d'une de leurs nuits ils décident de partir chacun de leur côté pendant une semaine pour faire table rase de leur passé respectif et ainsi éclairer leur avenir commun. Se met alors en place le fameux Road Trip que l'on va vivre à travers toute la France, en compagnie d'Arnaud et de ses 3 meilleurs amis, direction les ex de monsieur.

Et quels sacrés personnages ! Les 4 hommes (Arnaud, Vincent, Eni et Romain) ont leur caractère bien défini et leur fragilité qu'ils n'osent pas montrer lorsqu'ils sont tous ensemble. On constate alors de quoi l'effet de groupe est capable. J'ai aimé être témoin de certains échanges plus personnels que chacun peut avoir avec Arnaud, et c'est là que l'on découvre une nouvelle facette d'eux, plus personnelle et c'est ce qui a fait que je me suis attachée à chacun d'eux pour des raisons différentes. C'est valable aussi pour Arnaud bien que l'on ai accès plus facilement à ses pensées. Mais je peux vous dire que si je devais croiser ces gars-là dans la rue ou au restaurant, ils m'auraient gonflée assez vite et je serais partie sans me retourner ! Ensemble, ils se vannent sans arrêt, picolent sans modération, sont ingrats avec les femmes, bref : le monde semble leur appartenir ! MAIS, chacun cache un peu son jeu aux autres et c'est là que je les ai vraiment découverts et que j'ai pu les apprécier :)

J'ai souvent souris pendant ma lecture, tellement leurs discussions sont empruntes d'humour. Il faut dire qu'ils se mettent dans des situations très cocasses parfois. J'étais moins fan du cocktail alcool/sexe mais il n'y avait rien d'inutile. Chaque phrase a son importance et chaque situation sa répercussion plus tard. Et puis, même si cette bande de potes forment un quatuor inédit à part entière, je n'ai pas pu m'empêcher de les imaginer d'après les films Very Bad Trip ou même avec les personnages de The Big Bang Theory parfois. 

Qu'en est-il des personnages féminins qui ont marqué la vie d'Arnaud ? Elles aussi sont toutes très différentes, mais je n'en ai trouvé aucune véritablement attachante. Tant mieux, quand on sait qu'elles sont toutes vouées à ne plus jamais recroiser la route de notre protagoniste.

Le dénouement m'a beaucoup plu et la fin, comme je ne m'y attendais pas ! Si très tôt dans le roman on a la réponse par rapport à la signification du titre "96", on ne comprend qu'à la fin le pourquoi de "la sixième corde". L'intervention du dernier personnage m'intrigue encore plus, et j'ai très envie de savoir ce qu'il adviendra d'Arnaud et de sa joyeuse bande. 

En résumé, je dirais que j'ai bien aimé ce livre malgré une mise en route compliquée et entièrement personnelle. L'idée de base est très bonne et chacun des 4 personnages principaux a son charme. C'est un roman qui fait rire mais aussi réfléchir sur la nature humaine et sa diversité. Les réactions ne seront pas les mêmes d'une personne à une autre ! Tout comme chaque lecteur ne lira peut-être pas ce roman de la même façon que moi et en aura une interprétation ou un avis différent. Mais c'est ce qui fait aussi la grande force de ce premier roman. Ce qui est indiscutable en revanche, c'est que l'amitié décrite ici est incroyable. Qu'il y ai de l'orage ou non, ces hommes nous prouvent que l'amitié est bien l'une des valeurs motrices les plus importantes dans la vie. Il me tarde à présent de découvrir la suite ! ;)

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Un petit mot à me laisser ?